Controler l'essaimage naturel

 

Dans cette rubrique, nous allons détailler un point important que vous pouvez réaliser grâce à l'Extensible: contrôler l'essaimage naturel.

Pour réaliser cette technique, il est préférable de posséder une autre ruche extensible habitée, ou plusieurs autres.

 

Dans "philosophie et Histoire" nous évoquions déjà les avantages de l'essaimage naturel sur l'artificiel.

Pour résumer, cet essaimage a pour but:

1 de permettre à la colonie orpheline d'élever ses futures reines dans des cupules royales et non des cellules de sauveté

2 d'inviter l'essaim à repartir de zéro, le couvain s'établissant sur des cires vierges

3 de permettre à la colonie essaimeuse de récupérer toutes les butineuses de la colonie orpheline

4 d'éliminer les varroas sur la section orpheline

5 d'obtenir une ruche à deux reines délivrée de ses Varroas

 

Mise en situation

Au printemps, l'extensible est peuplée d'une colonie en plein développement. Une porte est ouverte au sud.

1. on enlève les cadres de rive

Sur l'extensible, le développement de la colonie se fait suivant un axe horizontal. Les cadres de rive seront donc le plus souvent des cadres de miel. On retire ces cadres qu'on peut récolter ou mettre en attente à l'abri du pillage.

2. On fait glisser les cadres au fond du châssis

En faisant glisser les cadres restants au fond du chassis, nous n'oublions pas d'y poser aux deux extrêmités de l'habitacle une cloison (au nord) et la même porte (vers le sud). Ainsi a-t-on réduit l'habitacle de la colonie.

Evoluant dans un espace réduit, la colonie va bientôt essaimer. Pour ne pas perdre l'essaim, on doit être attentif au moindre signe d'essaimage, ici une grappe d'abeilles à la sortie.

4. On insère une grille à reine entre les deux premiers cadres

Il est important de poser la grille à reine au bon moment car cette manipulation se faisant au printemps à l'époque des mâles, ceux ci se retrouvent bloqués par la grille à reine et ne peuvent pas sortir de la ruche. Il est donc préférable que cette grille puisse rester posée le moins longtemps possible avant de constater l'essaimage.

5. On constate l'essaimage...

On peut constater l'installation de l'essaim sur les cadres vides en soulevant le film plastique depuis la grille à reine. Un essaim va se former dans la section des cadres vides avec la reine elle même retenue par la grille.

Au même moment...

Après cette intervention (ouverture d'une porte au sud, mise en place des cloisons entre les deux colonies, mise en place de la porte au nord) on obtient deux habitacles dans la ruche.

L'un au sud hébergeant l'essaim avec la reine, l'autre au nord  hébergeant la souche devenue orpheline.

Les butineuses de la section souche, habituées à entrer par le sud, seront d'autant plus disposées à rejoindre l'essaim que la reine s'y trouve. La section essaim sera renforcée par la récupération de ces butineuses.

La section souche, privée de ses butineuses va élever une nouvelle reine mais un peu affaiblie ne sera pas disposée à créer un essaim secondaire. Ainsi avons-nous contrôlé un esaimage naturel.

6.Eliminer les Varroas sur la section orpheline...

A présent il reste à éliminer les Varroas présents dans la section orpheline.

Si vous ne l'avez déjà fait, je vous invite à lire dans la page "philosophie et histoire" les chapitres consacrés à l'élimination du Varroa.

Il est important de compter 22 jours depuis l'essaimage pour commencer cette opération. Cela est nécessaire pour être sûr que le couvain de la section orpheline soit entièrement désoperculé.

 

Insérez un cadre de jeune couvain (mâle de préférence) à la périphérie du couvain.

 

 

Puis après operculation de ce cadre, le détruire au congélateur ou par insolation.

3. On guette un signe d'essaimage

Attention à ne pas oublier d'amorcer les cadres vides avec une bande de cire gaufrée.

Une ruche saine à deux reines...

Nous obtenons une ruche à deux reines dans la même extensible.

Issues d'un essaimage naturel, les abeilles de la section essaim n'auront jamais été secouées ni brossées. Elles s'établiront sur des constructions neuves, les rayons de mâles y seront bâtis selon la convenance de la grappe.

La nouvelle reine de la section souche sera issue de cupules royales et non de cellules de sauveté. Après avoir éliminé ses rivales elle sera fécondée.

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

© 2023 by Scarves Wraps. Proudly created with Wix.com

info@mysite.com  / 123-456-7890